Que préconise la « positive education » ?

Publié le : 04 février 20204 mins de lecture

De nos jours, le système éducatif dit « positive education » connait de plus en plus de succès auprès des parents. Il est aussi appelé éducation non violente, à cause de ses principes de fondement qui consistent à respecter l’enfant, en l’éduquant avec une certaine balise et trouver le juste milieu. Quelles sont donc les recommandations préconisées par cette approche éducative ?

Essayez de comprendre l’enfant

L’éducation par la  « positive education » recommande aux parents la compréhension de l’enfant à la base. C’est très important de savoir interpréter les expressions et les gestes exprimées par votre enfant. Comprendre son enfant signifie se mettre à sa place et appréhender ses sentiments devant une situation quelconque. Prenons par exemple le cas d’un enfant en colère. Face à cette situation, ses parents doivent essayer de les maîtriser au lieu de lui crier dessus aussi en retour. Si l’enfant est triste ou qu’il a peur, essayez simplement de le consoler. Comprendre son enfant repose en grande partie sur le dialogue. Sachez que l’échange d’une conversation avec votre petit vous permet de renforcer votre communication, qu’il soit encore un enfant ou un adolescent. Le but ultime consiste à le comprendre pour mieux lui apprendre.

Contribuer le plus au développement de l’enfant

La « positive education » préconise qu’un des facteurs clés d’une bonne éducation d’un enfant est de le respecter. Ce concept s’en vient au respect de son développement. Les parents doivent suivre le rythme normal de l’évolution de l’enfant, sans le brusquer ni lui mettre la pression sur les situations. Comme pour le cas du côté physique, évitez de le forcer à effectuer des gestes qu’il n’est pas encore apte à réaliser. Attendez qu’il soit réellement prêt à le faire. Prenons un exemple plus concret : lors de la séparation avec le sein maternel, ne cherchez pas de moyen pour le séparer de son lait. Attendez qu’il ne ressente plus ce besoin, tranquillement dans son coin. Cela peut avoir un impact sur le côté affectif de votre bébé. Par contre, vous devriez juste l’initier dans un milieu conforme à ces apprentissages.

Éduquer sans en venir aux punitions

Il est vrai que des fois, les enfants font d’énormes bêtises qui donnent envie de les punir. C’est presque inévitable, mais ce système d’éducation recommande les punitions avec modération. D’abord, ne réprimandez pas brusquement votre enfant, vous aurez déjà dû le prévenir des choses à ne pas faire auparavant et expliquer pourquoi. Ensuite, vous devriez imposer des punitions conformes à son âge. Le but est de lui faire comprendre que ce qu’il a fait n’est pas bien, et non lui faire peur ou lui faire du mal. La « positive education » vise plutôt l’encouragement que la punition.

Plan du site